Louise Dudek, dieppoise, veut mettre toute son énergie dans la mise en scène

le 15 mars 2018 - par Maria da Silva

La Dieppoise Louise Dudek a découvert le théâtre alors qu’elle était enfant. Aujourd’hui, elle a créé la compagnie M42.

Louise Dudek a présenté à Neuville « La Rage ». Une pièce qu’elle a mise en scène et qui sera jouée en mars à Criel.

Sur la scène du Drakkar à Neuville-lès-Dieppe (Seine-Maritime), le stress monte d’un cran ce mercredi 14 février 2018 pour la Dieppoise Louise Dudek. Dans quelques minutes à peine en ce début d’après-midi, les trois coups vont retentir, le rideau va se lever et les spectateurs vont découvrir l’histoire de deux jeunes gens. Il y a Maï, 19 ans, marin et déserteur. Et puis Anna, 16 ans, mariée et déjà veuve. Leur route va se croiser alors que la Première Guerre mondiale fait rage.

La Rage c’est justement le nom de cette pièce écrite par Fanchon Tortech. « Ce n’est pas une histoire d’amour, mais dadolescences à fleur de peau. Elle parle de liberté, de choix, de détermination et de rencontres » confie Louise Dudek.

Un métier complet et stimulant

La metteuse en scène est particulièrement heureuse de présenter La Rage à Dieppe. « C’est un accomplissement en quelque sorte » sourit la jeune femme aux cheveux blonds, à la voix et au regard doux. Et pour cause : Louise Dudek a grandi à Dieppe.

Le théâtre, elle est tombée dedans toute petite. « J’ai commencé enfant avec le théâtre de l’Arcouest » se souvient-elle. Mais c’est au lycée Ango, que la passion naît véritablement. « J’avais choisi l’option théâtre et je suivais les cours avec Dieppe Scène Nationale » raconte-t-elle.

Son bac en poche, elle passe un « deal » avec ses parents : elle poursuivra ses études en hypokhâgne à Paris mais avec… l’option théâtre. Pendant trois ans, elle suit donc des cours au conservatoire du 20e arrondissement. C’est là qu’elle a la révélation.

Ce qui l’intéresse, ce n’est pas tant d’être sur scène :

J’ai découvert le métier de metteur en scène et j’ai tout de suite su que c’était ma place. C’est là que je voulais mettre toute mon énergie » dit-elle. Ce qui lui plaît dans ce métier ? « Porter un projet. Être au croisement de plein de choses : la technique avec le jeu de lumières, la scénographie, les comédiens C’est un métier complet et stimulant.

Intervenante dans son ancien lycée

Louise Dudek signe sa première mise en scène au conservatoire alors qu’elle n’a que 21 ans. Elle poursuit ses études, décroche un master de littérature anglophone mention théâtre contemporain, puis un master mise en scène et dramaturgie. Parallèlement, elle travaille comme stagiaire et assistante mise en scène.

A lire aussi : A Dieppe, ils tournent un clip à destination de l’astronaute Thomas Pesquet

Elle croise ainsi la route – entre autres – de Jacques Vincey et de Christine Dormoy. Mais ce qu’elle veut, c’est monter ses propres spectacles. Ce qu’elle va faire assez rapidement en créant sa compagnie jeune public M42 accueillie en résidence à Colombes en région parisienne.

Entre 2012 et 2014, elle écrit et co-met en scène deux spectacles destinés au jeune public avant de présenter en 2016 La Centrale, un spectacle qu’elle travaille en résidence au Havre et qu’elle joue à la Chapelle Saint-Louis à Rouen et à La Factorie à Val-de-Reuil.

De retour à Dieppe où elle a installé sa compagnie, Louise Dudek est aujourd’hui intervenante théâtre au lycée Ango, le lycée où elle a fait ses premiers pas avec DSN :

Mes premiers souvenirs de théâtre c’est DSN et c’est DSN qui me fait jouer aujourd’hui.

Pratique : Pour ceux qui n’ont pu voir La Rage avec DSN, il y a des séances de rattrapage : à la salle des fêtes de Criel-sur-Mer le 25 mars à 17 h ; au Rayon vert de Saint-Valery-en-Caux le 19 avril à 20 h 30.

  • Licence n°2-1078220
  • SIRET 527 541 767 00028
Être informé.e des actualités
Accédez à tous les téléchargements disponibles sur le site de la compagnie et recevez les actualités des créations. Vous pourrez à tout moment modifier vos préférences.
Coordonnées

La Compagnie M42 remercie ses soutiens

Inscription